Alien: Covenant

Publié le par Leblanc M.

Critique: 2/5

Alien: Covenant

Ce n'est pas facile de rentrer dans une salle pour aborder un film comme Alien Covenant... Pour ceux qui me suivent, vous devez savoir que j'adore cette saga, du moins la quadrilogie, les Aliens VS Predators étant de vastes bouffonneries. Par contre, je ne fais pas partie de ceux qui considèrent Prometheus comme totalement raté. Bien sûr, le film était bourré d'incohérences, les personnages agissaient comme des tubés et il y avait d'énormes trous narratifs. Mais à côté de ça, il y avait une thématique assez intéressante et finalement peu utilisée dans la Science-Fiction, à savoir la recherche du sens de l'origine de l'espèce humaine. Étant assez fan de théologie, cette thématique (même si elle était mal traitée dans le film) m'interpellait. À vrai dire, j'aurais préféré que le film ne soit pas relié à la saga Alien...

 

Voilà ce qui nous amène à Alien : Covenant qui est censé être à la fois une suite de Prometheus et un préquel d'Alien. Bon, déjà, sur la note d'intention bravo, c'est exactement ce qu'est le film, on ne peut pas dire qu'on nous ait menti sur la marchandise. Par contre, ce concept était-il vraiment une bonne idée ? Mmmm, oui et non... Le film poursuit cette thématique religieuse et cette recherche des origines de la vie et du sens de la création. Malheureusement, la réflexion ne va jamais extrêmement loin. Si certaines idées sont très intéressantes, principalement tout le parcours du personnage de David (l'androïde joué par Michael Fassbender dans Prometheus), on sent que le tout est greffé assez maladroitement dans un blockbuster de science-fiction. Certains avaient détestés cette thématique dans Prometheus et ont reproché à Ridley Scott d'introduire un discours sur la foi car il approche de la fin de sa vie. Même si ce raccourci est faux car la saga a toujours beaucoup parlé de religion (voir Alien³ et dans une moindre mesure Alien : La Résurrection), il est fort probable que les retours négatifs n'aient pas permi à Scott d'aller au bout dans sa démarche dans ce Alien : Covenant.

 

Personnellement, j'ai eu un peu l'impression d'assister à un film bâtard qui tentait de combler les trous laissés dans le scénario de Prometheus (de manière assez grossière d'ailleurs) et d'apporter au spectateur ce qu'il veut, à savoir du Xenomorphe. On a donc un film plus proche de la saga d'origine et certainement moins bavard et plus vivant ; mais à côté de ça, il ne nous permet pas comme Prometheus de faire jouer notre imaginaire sur toutes les pistes évoquer. Le pire étant certainement le rôle que le film attribue aux ingénieurs qui est juste une vaste blague... Au final, tout le monde risque d'être frustré, d'autant que les scènes concernant les Xénomorphes sont, au final, assez anecdotiques et extrêmement classiques. C'est du déjà vu mille fois dans la saga.

 

Mais le pire est surtout le fait que le film réitère quasiment toutes les erreurs de Prometheus ! Il est bourré d'incohérences et les personnages n'ont aucune consistance. La majorité des protagonistes meurt sans qu'on ait la moindre idée de qui ils peuvent bien être. Même l'héroïne n'a aucun trait de caractérisation, c'est étonnant mais c'est un défaut de plus en plus présent dans le cinéma moderne, à croire que le conformisme des réseaux sociaux transparait dans les films. Même l'idée du personnage de Billy Crudup qui aurait dû se démarquer en étant le seul croyant de la bande ne sert strictement à rien. Ce trait de caractère étant aussi utile à l'intrigue que la coupe de cheveux de l'héroïne... Finalement, seuls les androïdes semblent faire preuve d'un minimum de développement, là aussi on pourrait tirer des conclusions et parallèles amusants... Même s'il reste relativement divertissant, Alien : Covenant n'est pas meilleur que Prometheus tant il présente les mêmes taches disgracieuses. J'aurais même tendance à dire que j'ai préféré l'original (qui au moins soulevait des questions) à cette suite...

 

En deux mots :

À la fois suite de Prometheus et préquel d'Alien, Alien: Covenant est un film bâtard. Il n'apporte pas grand-chose à la saga et il gâche les rares points positifs de Prometheus en reproduisant exactement les même erreurs. Au final, nous avons affaire à un divertissement très banal, pas forcément ennuyant, mais terriblement plat.

Publié dans Critiques

Commenter cet article