Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec preview

Song to Song (Terence Malick)

Publié le par Leblanc M.

Alors qu'il était un des réalisateurs les moins prolifiques au monde (3 films seulement entre 1978 et 2004), Terrence Malick est devenu de plus en plus actif! Il en est même maintenant à une moyenne assez incroyable d'un film par an! Après Voyage of Time en 2016, il nous reviens donc cette année avec Song to Song.

Rien que le casting est incroyable! Ryan Gosling, Natalie Portman, Michael Fassbender et Rooney Mara dans les rôles principaux, un paquet de stars (Christian Bale, Cate Blanchett, Val Kilmer, Holly Hunter,...) dans les seconds rôles et de chanteurs (Iggy Pop, Patti Smith,...) dans leurs propres rôles. Vous l'aurez deviné c'est de musiques que va parler le nouveau film du réalisateur de la Ligne Rouge. Un choix assez surprenant pour un metteur en scène volontairement plus contemplatif que Rock'n Roll.

L'histoire est celle du destin croisé de 4 personnes qui rêvent de percer dans le monde de la musique. Un chanteur (Gosling), une chanteuse (Mara), un producteur (Fassbender) et un serveuse (Portman) qui vont travailler ensemble mais aussi se trahir pour atteindre la gloire. Vu comme ça on a un peu l'impression que c'est du déjà vu mais la mise en scène d'un génie comme Malick permettra certainement au film de se démarquer.

En tout cas les premières images sont assez superbe, reste que les derniers films du cinéaste n'ont pas forcément été à la hauteur des attentes. Les premiers spectateurs ayant vu le film ont d'ailleurs des avis mitigés. Certains crient au génie alors que d'autres parlent d'un navet embarrassant. Il faudra attendre le mois de juillet pour pouvoir juger par nous même ce que vaut réellement Song to Song.

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

Preview Speciale: Festival de Cannes 2017

Publié le par Leblanc M.

Preview Speciale: Festival de Cannes 2017

Une preview un peu spéciale pour terminer la semaine. Je sais, beaucoup considère le festival de Cannes comme un festival chiant ne proposant que des films d'auteurs juste bon à plaire aux cinéphiles coincés. Il y a quelques années j'aurais peut-être été de cet avis, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui car la sélection c'est bien diversifiée et modernisée. Par exemple, en 2016, 5 films de mon Top 10 étaient sélectionnés! (Mademoiselle, The Neon Demon, Juste la Fin du Monde, le Dernier Train pour Bussan et Elle)! Hormis Juste la Fin du Monde il est quand même difficile d'associer ces métrages à un cinéma d'auteur prétentieux.

 

Mais que nous réserve le festival cette année? Au niveau du Jury, il n'est pas encore totalement connu. Tout juste sait-on qu'il sera présidé par Pedro Almodovar et que Jessica Chastain en fera partie. Par contre, la sélection a été dévoilé! Si elle comporte moins de non ronflant que l'année dernière où l'on retrouvait Ken Loach, Almodovar, Dolan, Verhoeven ou encore les frères Dardenne, elle est plus jeune et internationale. 11 pays seront représentés sur 18 films en compétition. Si on retrouve logiquement des films Français, Américains et Sud-Coréens, découvrir des œuvres Ukrainiennes, Hongroises ou Grecs est moins classique. Au niveau des cinéastes il y a bien entendu quelques grands noms comme Sofia Coppola avec Les Proies ou Bong Joon-Ho avec Okja. Deux films que j'ai d'ailleurs déjà présenté en preview : http://alaubergedescinephiles.over-blog.com/2017/02/les-proies-sofia-copola.html http://alaubergedescinephiles.over-blog.com/2017/03/okja-bong-joon-ho.html

 

Outre ces deux films que j'attend avec impatience, certains habitués du festival tenteront de repartir avec la Palme d'Or en présentant leur dernier bébé. Se sera le cas de François Ozon avec l'Amant Trouble, Michael Haneke avec Happy End ou Todd Haynes avec Wonderstruck. Pour le reste il y a quelques surprises comme le retour du doyen Jacques Doillon avec Robin. Le réalisateur, âgé de 73 ans, n'avait plus été sélectionné à Cannes depuis plus de 30 ans! A côté de ça beaucoup de jeunes cinéastes vont arpenter les marches pour la première fois comme les frères Safdie avec Good Time ou Noah Baumbach avec The Meyerowitz Stories.

 

Par contre on a déjà affaire à la première polémique du festival... Okja et The Meyerowitz Stories étant des productions Netflix certains annonces qu'ils n'avaient pas leurs places en compétition car ils représentent la mort des salles... A titre personnel je trouve ça relativement idiot car le but est de juger des œuvres et non leurs moyens de diffusion. Je pense justement que la politique de Netflix permettra à un film comme Okja d'être vu par un public nettement plus large que s'il avait du se contenter d'une diffusion dans quelques cinéma d'auteur. Bref,  j'aurai surement l'occasion de revenir sur la plupart de ces films lors de leurs sorties mais je trouve une nouvelle fois cette sélection très prometteuse. Reste à savoir combien d'entre eux intégreront mon top 10 annuel!

 

 

 

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

It (Andrés Muschietti)

Publié le par Leblanc M.

200 millions de vues!!! C'est ce que vient de réaliser le trailer de It (Ça en vf) en seulement quelques jours! Il a a battu entre autre le record de Star Wars 7! D'où vient ce buzz hallucinant et inédit pour un film d'horreur? Et bien c'est franchement logique! Il faut déjà savoir que It est le roman le plus connu et souvent considéré comme le meilleur de Stephen King. C'est un peu le Lord of the Ring du roman horrifique. Une œuvre jugé inadaptable dont tout les fans attendent une version cinéma depuis des dizaines d'années.

 

Ok, certains me diront qu'il y a déjà eu une adaptation, mais avec tout le respect que j'ai pour le téléfilm de Tommy Lee Walace, c'était quand même très léger. Je sais que toute une génération a été traumatisé par cette version télé, mais sachez qu'il s'agit d'une adaptation terriblement édulcorée et tout public du roman! Imaginez donc le traumatisme que risque de produire un version nettement plus proche du livre!

 

C'est exactement ce qu'on nous promets ici, une adaptation plus fidèle et beaucoup moins soft du roman. Le film sortira en deux parties, la première se déroulera dans les années 80 (à la place des années 50 du roman) et s'intéressera aux enfants. Le seconde aura lieu à notre époque et suivra les adultes. Au vue du trailer on retrouve inévitablement un petit côté Stranger Things mais ce n'est pas forcément dérangeant vu le contexte du récit.

 

Par contre la grande énigme reste Pennywise (le Clown). Interprété par Bill Skarsgard il semble bien effrayant au vue des premières images. Mais on ne retrouve pas forcément le côté "séduisant" et "ambigu" de la version joué par Tim Curry. Si je n'aime pas l'adaptation de 1990, force est de reconnaître que Curry était particulièrement impressionnant dans le rôle. Il reste donc plus ou moins 6 mois à attendre avant de savoir ce que donnera cette adaptation de Andrés Muschietti (Mama). Mais personnellement je suis plus qu'impatient!

 

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

Baby Driver (Edgar Wright)

Publié le par Leblanc M.

Alors, vous trouvez ça super cool les Fast and Furious n'est ce pas! ET BIEN PAS MOI!!! Je trouve que c'est surement ce que le cinéma fait de plus gogol et stupide à l'heure actuelle! Pourtant je n'ai absolument rien contre les films d'action, les castings de gros bras et les courses de bagnoles. Le preuve, je crève d'envie de voir Baby Driver!

 

L'histoire est on ne peut plus classique, c'est celle de Baby, un chauffeur professionnel de braqueurs de banque, qui ne conduit qu'avec des écouteurs sur les oreilles. Malgré sa jeunesse, c'est lui le meilleur de la profession. Malheureusement, à la suite d'une opération ratée, il se retrouve poursuivi de toutes parts. OK, on a déjà vu ce scénario mille fois ailleurs, mais il suffit de regarder le trailer pour réaliser que ça semble assez atypique et surtout diablement excitant! Et pour ceux qui ont des doutes, jetez juste un œil à la fiche technique du bouzin!

 

A la réal, je demande... Edgar Wright! Euh... C'est qui Edgar Wright? Bon, pour ceux qui ne remettent pas ce nom, sachez qu'il s'agit du réalisateur de la trilogie cornetto! Euh... C'est quoi la trilogie cornetto? Bon ok, je sens que c'est difficile aujourd'hui... La trilogie cornetto est un ensemble de trois films ULTRA GEEK ayant terriblement marqué le cinéma de genre en reprenant scrupuleusement les codes pour les adapter à de la pure comédie anglaise. Le premier (Shaun of the Dead) s'attaquait au film de zombies, le second (Hot Fuzz) au buddy movie et  le troisième (Le Dernier Pub avant la fin du Monde) au film d'invasion extraterrestre. Entre les épisodes deux et trois il a également réalisé un pure délire de fan boy, Scott Pillgrim V.S. The World! Bref Wright est juste un des réalisateurs les plus tendances actuellement et certainement le préféré des geeks. Et vous l'aurez compris, je suis plus geek que tuning de voitures...

 

Mais Wright n'est pas la seule raison qui me pousse à attendre le film avec impatience, le casting semble également déchirer! Si dans le rôle titre Ansel Elgort est plutôt un novice (il est surtout connu pour la série des Divergente), il est entouré d'une brochette d'acteurs monstrueux! Jamie Foxx, Jon Hamm, Kevin Spacey et Jon Berthal, excusez du peu! Un casting de gueules et de gros bras mais surtout d'excellents comédiens que j'ai hâte de voir en action fin août dans un des films qui s'annonce comme une des grosses surprises de l'été.

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

Deadpool 2 (David Leitch)

Publié le par Leblanc M.

Pour terminer cette semaine "X-Men" rien de mieux qu'une petite preview du futur épisode de la franchise. Le projet Gambit avec Channing Tatum tardant de plus en plus à se mettre en place, le prochain volet sera donc la suite des aventures solo de Deadpool.

 

Mais que sait-on de ce projet? Officiellement pas grand chose... Le réalisateur devrait-être David Leitch. Tim Miller n'ayant pas souhaité rempiler suite à une mauvaise entende avec Ryan Reynolds, c'est ce spécialiste des cascades qui passera derrière la caméra. Hormis la co-réalisation de John Wick et le thriller Atomic Blonde (qui doit sortir cet été) il n'a pour ainsi dire aucune expérience. C'est un pari qu'on retrouve de plus en plus souvent à Hollywood où des novices se retrouvent au commande de grosses machines. Au niveau casting on devrait retrouver, outre Reynolds, Brianna Hildebrand et Stefan Kapicic respectivement dans les rôles de Negasonic et Colossus. Pour le reste on reste au stade des rumeurs...

 

Au niveau du scénario on parle de l'introduction du personnage de Cable et de la mise en place de la X-Force. Ce groupe de mutants devrait ouvrir les portes du futur de la franchise. Pour jouer le colosse mi-homme/mi-machine plusieurs acteurs sont en compétition. Au rayon rumeur on retrouve Mel Gibson, Dolph Lundgren ou Arnold Schwarzenegger. Même si ces perspectives de casting sont funs, les acteurs les plus probables restent Stephen Lang, Jon Hamm ou Jeffrey Dean Morgan.

 

Comme vous le constatez le projet reste encore particulièrement secret... D'ailleurs on est toujours pas sur de la date de sortie... Tout juste sait-on qu'il débarquera en 2018. Il est cependant probable qu'il refasse le coup du premier épisode qui était sorti à la date improbable de la Saint Valentin et avait cependant cartonné. De toute façon d'ici là j'aurai surement l'occasion de vous reparler de ce film ultra attendu.

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

Okja (Bong Joon-Ho)

Publié le par Leblanc M.

Quand j'ai sorti le top 10 de mes plus grosses attentes cinéma pour 2017 entre des films assez connu comme Dunkirk, Les Gardiens de la Galaxie 2 ou encore Ghost in the Shell s'étaient glissés quelques productions moins connues. Parmi celle-ci Okja, le nouveau film de Bong Joon-Ho. Je le dit à longueur de critiques depuis pas mal d'années mais pour moi le cinéma Sud-Coréen est le plus intéressant à l'heure actuel et c'est chaque année qu'il nous sort des chefs d'œuvres. Rien qu'en 2016 Le Dernier Train pour Busan et Mademoiselle faisaient partie de mon top 10 et The Strangers n'en était franchement pas loin!

 

Parmi toute la vague d'artiste Sud-Coréen, Bong Joon-Ho est un des plus populaires et un de mes préférés. Même s'il est principalement connu pour le trio Memories of a Murder, The Host et Snowpiercer qui sont tout les trois devenus cultes, je vous invites à découvrir l'ensemble de sa filmographie dans laquelle rien n'est à jeter. Il était donc assez logique que j'attende avec une certaine frénésie son nouveau film! D'autant que celui-ci est franchement alléchant!

 

L'intrigue reste encore assez secrète à l'heure actuel, tout juste sait-on qu'il s'agit (comme The Host) d'une histoire de monstre géant. Un créature génétique se situant du bon côté de la barrière cette fois et qu'une petite fille va tenter de sauver d'une multinationale. Bref, il semble s'agir du premier film relativement familiale de Bong Joon-Ho. Il s'agit également de son plus gros budget. Avec 50 millions dans les poches le réalisateur du Transperceneige peut se payer un sacré casting dans lequel on retrouve entre autre Jake Gyllenhaal, Tilda Swinton, Paul Dano ou encore Lily Collins.

 

Produit par Netflix, Okja sortira en simultané sur le célèbre réseau de VOD et en salle. Il s'agit clairement d'un grand coup pour l'entreprise qui compte marquer les esprits en sortant à la fois une production à gros budget et le nouveau film d'un auteur reconnu en exclusivité sur sa plateforme. Si ce n'est pas une première (Beast of No Nation avait connu le même parcours), c'est probablement la production le plus ambitieuse à connaître ce destin. La date de sortie officielle n'est pas encore connu mais vous pouvez être sur que je vous en reparlerai dés que possible!

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

Les Proies (Sofia Copola)

Publié le par Leblanc M.

Cela fait un moment que Sofia Coppola n'a plus trop fait parler d'elle. Il est vrai qu'après avoir réalisé le trio de choc Virgin Suicide, Lost in Translation et Marie-Antoinette, ses films suivants ont moins marqué la presse et le public. Étrangement, la sortie de son nouveau film, Les Proies, reste pour l'instant assez confidentielle alors qu'il est prévu en salle pour cet été.

 

Pourtant, ce projet est quand même extrêmement intéressant. Outre le plaisir de retrouver une très grande réalisatrice derrière la caméra, Les Proies propose un casting du tonnerre: Colin Farrell, Nicole Kidman, Elle Fanning et Kirsten Dunst! De superbes acteurs au service d'une histoire vénéneuse et assez politiquement incorrecte. Adapté d'un roman de Thomas P. Cullinan, le film risque faire de grand bruit avec son récit mettant en avant les parcelles les plus noires de l'âme masculine et féminine.

 

Car de quoi parle le film exactement? Déjà adapté en 1971 avec Clint Eastwood, l'histoire est celle d'un soldat blessé qui trouve refuge dans un pensionnat de jeune fille durant la guerre de Sécession. Sans forcément en raconter plus sur le synopsis, il faut savoir que toute l'intrigue, extrêmement riche en rebondissements, joue sur la manipulation et la fourberie des êtres humains. Aucun personnages n'est vraiment blanc ou noir et tous tentent de se servir des atouts liés à leurs sexes pour obtenir ce qu'ils veulent.

 

A titre personnel je suis très curieux de savoir où Sofia Coppola conduira ce récit sulfureux. A la vue du trailer les images semblent en tout cas très belles et travaillés. Mélange de drame, de thriller, de western et d'érotisme, Les Proies, s'il est réussi, risque de s'imposer comme une des belles surprises de l'été 2017. En tout cas nous en reparlerons d'ici quelques mois lors de sa sortie.

 

 

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

Grave (Julia Ducournau)

Publié le par Leblanc M.

J'entends déjà les réactions des amateurs de films d'horreur: "Olala, un film d'horreur français? Pfffttt ça doit-être tout pourri!". J'aurais envie de répondre avez-vous vu : A l'Intérieur, Martyr, Haute Tension? Maléfique? La réponse est probablement non... Car le vrai soucis du cinéma d'épouvante français n'est pas tant sa qualité (objectivement très bonne) que sa distribution! La majorité des distributeurs français détestent le genre, ils ont bien plus de respect pour un film comme les Visiteurs 3 que pour une œuvre comme Calvaire. Parfois, on pourrait se dire qu'il y a une vrai recherche de la médiocrité car seules les productions les plus mauvaises (mais aussi les plus "françaises") sont bien distribuées en salle. Des merdes comme Promenons Nous dans les Bois, Bloody Malory ou Humains représentent ainsi pour la majorité le cinéma horrifique français... Il en va d'ailleurs de même pour le cinéma d'action made in Paris, tout le monde connaît la "saga" Taxi mais quasiment personne n'a vu le démentiel Nid de Guêpes! Bref, mon but n'est pas ici de faire un article sur les films de trouilles français mais de vous parler de Grave! Cependant je vous invite quand même à jeter un œil aux films précités ainsi qu'à Baxter, les Yeux sans Visage, la Main du Diable, Baby Blood ou La Féline pour les films un peu plus anciens.

 

Bon, tout ça c'est bien mais en quoi Grave risque-t-il de faire grand bruit lors de sa sortie le mois prochain et de marquer méchamment son public? Comme beaucoup de films d'horreur, il se balade de festival en festival depuis plusieurs mois et lors de chaque projection, c'est le choc! Mieux encore, le film est déjà culte aux USA alors qu'il n'est même pas encore sorti! Shyamalan a invité tout le monde à découvrir le film et le très sérieux magazine Variety a placé sa réalisatrice, Julia Ducournau, parmi les 10 réalisateurs à suivre en 2017. Plus récemment, le film vient de remporter le grand prix au festival Gérardmer et même obtenu la meilleure note du public depuis la création du festival. Bref, c'est un mega buzz!

 

Mais de quoi parle exactement le film? L'histoire est celle de Justine, une étudiante surdouée qui à l'âge de 16 ans est admise dans une école de vétérinaire. Mais dés son arrivée à la fac, la pauvre fille est confrontée au bizutage. Elle est entre autre obligée de manger de la viande, une première pour elle qui est végétarienne comme tous les membres de sa famille. Voilà pour le pitch de départ et de l'avis général, il ne faut pas en savoir d'avantage avant de découvrir le film en salle. Sachez juste que le film est semble-t-il esthétiquement très beau (ça se voit déjà dans le trailer), assez gore et dérangeant et surtout, et là c'est surprenant, très drôle!

 

Je n'en dirai pas plus et je vous invite donc à vous rendre en salle le 15 mars pour vous faire votre propre opinion. Pour ma part j'y serai et je vous livrerai ma critique dans les heures qui suivront! Sur ce, bonne Saint Valentin, je viens de me rendre compte que j'avais surement fait la preview la moins adaptée possible en fonction de la date...

 

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0

Journey Into the West: The Demons Strike Back (Tsui Hark)

Publié le par Leblanc M.

J'inaugure une nouvelle section du site (la dernière... pour l'instant...) consacrée aux Previews! Il ne s'agit pas forcément ici de vous parler des futures grosses sorties dont vous avez déjà tous entendu parler mais plutôt de films moins connus qui font (ou feront) cependant le buzz! On commence par Journey into the West: The Demons Strike Back de Tsui Hark!

Au vu de ce trailer légèrement "what the fuck", vous vous demandez certainement: "Mais qu'est-ce que c'est que ce film?" Eh bien voilà, sachez que Journey into the West: The Demons Strike Back vient de sortir au cinéma dans son pays d'origine et qu'il est le film ayant rapporté le plus d'argent pour son premier week-end d'exploitation en Chine! À titre d'exemple, il a rapporté plus que Rogue One ou Captain America: Civil War!

Quelles sont les raisons d'un tel succès? Eh bien sachez déjà qu'il s'agit de la suite d'un énorme succès local: Journey Into The West: Conquering the Demons. Sorti en 2013, le film est l'adaptation d'un célèbre roman Chinois: La Pérégrination Vers l'Ouest. Mais il s'agit surtout d'un film de Stephen Chow! Mais qui est Stephen Chow me direz-vous? S'il est connu chez nous principalement pour Shaolin Soccer et Crazy Kung Fu, Chow est avant tout un expert en art martiaux qui fut une vedette locale avant de devenir réalisateur. Chacun de ses films furent des énormes succès en Asie lors de leur sortie. À titre d'exemple, le dernier en date, The Mermaid, a rapporté plus de 500 millions de dollars! C'est plus que X-Men Apocalypse, Independence Day 2 ou Kung Fu Panda 3 alors que le film n'est même pas sorti au Etats-Unis et dans la majorité des pays Européen! Bref vous l'aurez compris, Stephen Chow c'est juste une institution en Asie et tout ce qu'il touche se transforme en or!

Cependant, Chow n'est que producteur de cette suite, il ne l'a pas réalisée. Elle est l'œuvre d'un autre phénomène local, le génial Tsui Hark! Pour ceux qui me lisent régulièrement, j'ai largement abordé le cas de Hark lors de mon dossier sur le cinéma de fantasy. Sachez juste qu'il s'agit juste de l'homme qui a donné naissance au cinéma de fantasy asiatique et qu'il est considéré comme un des plus grands cinéastes hongkongais de tous les temps! Il n'est pas étonnant qu'un film marquant l'association de ces deux génies devienne un tel succès en Chine. À titre de comparaison, c'est un peu comme si on associait James Cameron et Steven Spielberg dans un même blockbuster.

À titre personnel, je suis forcément très intrigué par le film et je vous promets que vous aurez droit à une critique dès que j'aurai eu la chance de le voir. Par contre, il n'y a toujours aucune date de sortie prévue chez nous et il ne sera probablement visible qu'en festival ou en projection spéciale avant de sortir en DVD et Blu Ray...

 

 

Publié dans Preview

Partager cet article

Repost 0