Les Gardiens de la Galaxies Vol. 2

Publié le par Leblanc M.

Les Gardiens de la Galaxies Vol. 2

Critique: 4/5

Les Gardiens de la Galaxie, l'équipe de super-héros la plus fun de l'univers, est de retour pour une nouvelle aventure remplie d'humour, de second degré, de référence geek et d'action ! Bon, ben voilà... En une phrase, j'ai résumé à la fois l'intrigue du film et mon ressenti... Bref, ce volume 2 était très fun, merci et à bientôt ! Non, je déconne, je vais quand même développer un petit peu car même si on navigue en terrain ultra connu, il y a quelques points qui méritent qu'on s'y attarde un peu plus.

 

Dans l'ensemble, le film est dans la lignée de l'épisode précédent, vous y retrouverez tout ce qui a fait le charme du premier. C'est à dire énormément d'autodérision, des dialogues qui font souvent mouche, des personnages hauts en couleur et un univers aussi vaste que coloré, dans une démesure et dans des scènes d'action sans aucune crédibilité. Je dirais même que le succès du premier film à permis à James Gunn d'aller encore plus loin dans le n'importe quoi. Si le premier entretenait encore une certaine cohérence avec la franchise des Avengers, ici nous avons clairement affaire à une aventure one-shot totalement indépendante de l'univers. D'ailleurs, je trouve toujours dommage d'imaginer que les Gardiens de la Galaxie ne sont qu'un maillon de la chaîne au même titre qu'Iron Man ou Hulk tant leur franchise est solide et se suffirait largement à elle-même. À titre personnel, je n'ai pas spécialement envie de voir Starlord et Rocket s'associer à Captain America et Thor pour combattre Thanos... À vrai dire, c'est plutôt l'inverse. J'aimerais voir les Gardiens combattre seuls Thanos dans un épisode 3 qui conclurait ainsi la trilogie la plus fun du space opéra.

 

Car « fun » c'est clairement le terme qui convient au film. Si le scénario est aussi léger qu'un timbre-poste (à ce niveau, le précédant était plus dense, c'est tout dire...) et que tout est prévisible de A à Z, c'est finalement assez peu important. La grande force de l'œuvre est justement de savoir marcher en équilibre sur cette très fine corde qui sépare la parodie du film sérieux. Il est clair qu'on se marre du début à la fin et que le film est principalement une comédie (plus encore que le premier) mais il arrive à rester assez sérieux dans ses enjeux pour nous impliquer et nous permettre de nous attacher aux personnages. D'ailleurs, sur ce point, l'équilibre est parfait entre les différents héros ! Le film arrive à être parfaitement équilibré entre ses 8 héros (5 anciens et 3 nouveaux). Chacun a droit à ses moments de gloire et, même si Starlord reste le personnage principal, tous les protagonistes sont traités de façon équivalente. À chacun de trouver son gardien préféré, de l'adorable bébé Groot, au badass Rocket en passant par la sensible Mantis et la rebelle Nebula. Je ne vous cacherai pas que c'est clairement le raton laveur qui a ma préférence dans cet épisode ! D'ailleurs, la meilleure scène d'action lui est entièrement consacrée !

 

Néanmoins, j'ai un petit bémol quant au personnage d’Ego, joué par Kurt Russel. La faute n'en revient pas forcément au génial interprète de Snake Plissken mais plutôt au ressort narratif qui l'entoure. Bien qu'il soit l’élément central de l'intrigue, j'ai trouvé ses dialogues longuets et ses motivations relativement vagues. Au final, après une première heure monstrueusement fun le film perd en intensité une fois les héros séparés. Si suivre le groupe composé de Yondu, Rocket, Bébé Groot et Nebula reste très distrayant, voir Starlord faire mumuse avec son papa pendant que Gamora, Drax et Mantis s'occupent comme ils peuvent, plombe un peu l'ambiance. C'est d'ailleurs un peu symbolique de la force de cette franchise et du concept, les personnages fonctionnent à merveille en tant que groupe mais pas forcément séparés. J'imagine d'ailleurs assez mal un spin-off sur un des héros (à limite sur le duo Groot et Rocket) tant c'est de leur complicité que vient l'humour. Les altercations proches du concours de bite qui opposent Starlord et Rocket, la relation drôle et surprenante entre Mantis et Drax, l'amour haineux qui lie Gamora et Nebula - voilà ce qui fait la sève de cet univers ! Allez voir les Gardiens de la Galaxie, c'est un peu comme partir en virée avec une sacrée bande de potes ! Et je peux déjà vous dire qu'ils peuvent compter sur moi pour leur prochaine guindaille !

 

En deux mots :

 

Sans surprise, Les Gardiens de la Galaxie plaira à ceux qui ont aimé le premier. Poussant encore plus loin l'humour au détriment de l'intrigue, le film s'éloigne encore un peu plus du reste de la franchise Avengers. Même si le film souffre parfois un peu d'un rythme inégal, il accroche son audience par le parfait équilibre de son groupe de héros !

Publié dans Critiques

Commenter cet article