Kong: Skull Island

Publié le par Leblanc M.

Kong: Skull Island

Critique: 2/5

 

Franchement, j'y ai cru à ce nouveau King Kong ! Du moins pendant 30 minutes... La première partie du film, mettant en scène l'organisation d'une expédition partant à la découverte de l'île du crâne, est extrêmement convaincante. La scène d'ouverture est franchement pas mal et réussit à nous accrocher. Par la suite, on a un placement de l'intrigue en pleine fin de la guerre du Vietnam qui est assez efficace ; une introduction de la composition de l’équipe et des personnages assez rapide et sans fioriture. Ça fait du bien de ne pas perdre trop de temps dans une mise en place interminable (n'est-ce pas Peter Jackson...). Cerise sur le gâteau, on conclut ce premier acte par une scène d'action ultra efficace ! Ajouté à tout cela, on a une mise en scène soignée, ce qui restera cependant une constante tout au long du métrage, et de très bons effets spéciaux. Bref, à ce moment-là, je me suis dit : « la vache mais c'est vraiment du bon divertissement, ce Kong Skull Island ». Malheureusement, l'heure et demie qui suivit me fit fortement réviser mes propos...

 

Une fois les personnages débarqués sur l'île, l'intrigue est censée commencer et les protagonistes doivent interagir pour faire vivre le récit. Et là, c'est le drame... Ils ne sont absolument pas écrits ! Ils n'iront jamais au-delà des quelques traits esquissés lors de leur introduction et se révéleront n'être que des fonctions... Que peut-on dire d'eux ? On a au choix : l'ancien militaire qui n'aime pas la guerre, la fille jolie qui prend des photos, le savant fou qui croit au monstre, le militaire qui ne supporte pas la défaite du Vietnam, le mec perdu sur l'île depuis 30 ans qui est en décalage donc comique, le black et l'asiatique scientifique pour les quotas ethniques et une poignée de militaires chair à canon ... J'ai l'air de caricaturer mais je vous jure que les personnages ne sont pas plus écrits que ça! Il n'y a absolument rien de plus au niveau de caractérisation. J'ai honnêtement rarement vu des personnages aussi creux ! Les acteurs, aussi bons soient-ils, n'ont rien à défendre... Jackson cabotine comme un malade et on ne retient de Brie Larson que son débardeur... La mention spéciale à Hiddelson qui joue probablement l'action hero le plus fade de ces dernières années. Bref, l'implication du spectateur envers les héros est nulle. D'ailleurs, réfléchissez un peu, les humains ne servent absolument à rien dans le film - « Attention spoiler » - ils n'ont aucune progression, ils arrivent sur l'île, ils en repartent et absolument rien n'a changé pour qui que ce soit. - Fin du spoiler... - En gros, on se serait contenté de filmer la vie de Kong sur l'île pendant 2 heures que les enjeux narratifs auraient été les mêmes...

 

D'ailleurs, même le personnage de Kong est creux... OK, il est extrêmement réussi techniquement parlant, mais il ne dégage quasiment aucune émotion. On essaie bien de nous placer une ébauche de mythologie en en faisant une sorte de Dieu protecteur mais c'est expédié en 2 minutes et on n’y croit pas - étant donné que le singe géant n'interagit quasiment pas avec les humains et qu'en plus ceux-ci sont de toute façon sans intérêt. Finalement, on se fout quasiment autant du singe géant que du reste du casting... On se contente donc de suivre paresseusement les scènes d'action sans ressentir la moindre émotion et sans chercher une véritable histoire...

 

Mais même à ce niveau c'est très inégal. Si le bestiaire est assez sympa et varié, il est quand même vraiment sous exploité. La plupart du temps, on a la rencontre avec un monstre suivi d'un combat expédié en 1 minute... Reste la scène d'arrivée sur l'île qui est, comme je l'ai déjà dit, mortelle et le combat final assez impressionnant. Le reste du temps, les séquences d'action sont bien trop vite expédiées. Le film comble alors les vides avec des dialogues insipides, des ralentis ridicules sur des militaires et des plans naturalistes sans aucun intérêt envers Kong. OK, c'est à chaque fois plutôt joli et les effets spéciaux sont vraiment bluffants mais j'ai quand même eu un peu trop l'impression de voir un documentaire animalier de l'extrême...

 

En deux mots :

 

Kong Skull Island est un blockbuster extrêmement bancal. Si techniquement il est vraiment réussi et que la première demi-heure est très bonne, le reste ne présente que peu d'intérêt. Plombé par des personnages mal écrits et vraiment sans saveur, le film enchaîne mécaniquement sa ménagerie de monstres comme le spectateur le pop-corn.

 

Publié dans Critiques

Commenter cet article