Grave (Julia Ducournau)

Publié le par Leblanc M.

J'entends déjà les réactions des amateurs de films d'horreur: "Olala, un film d'horreur français? Pfffttt ça doit-être tout pourri!". J'aurais envie de répondre avez-vous vu : A l'Intérieur, Martyr, Haute Tension? Maléfique? La réponse est probablement non... Car le vrai soucis du cinéma d'épouvante français n'est pas tant sa qualité (objectivement très bonne) que sa distribution! La majorité des distributeurs français détestent le genre, ils ont bien plus de respect pour un film comme les Visiteurs 3 que pour une œuvre comme Calvaire. Parfois, on pourrait se dire qu'il y a une vrai recherche de la médiocrité car seules les productions les plus mauvaises (mais aussi les plus "françaises") sont bien distribuées en salle. Des merdes comme Promenons Nous dans les Bois, Bloody Malory ou Humains représentent ainsi pour la majorité le cinéma horrifique français... Il en va d'ailleurs de même pour le cinéma d'action made in Paris, tout le monde connaît la "saga" Taxi mais quasiment personne n'a vu le démentiel Nid de Guêpes! Bref, mon but n'est pas ici de faire un article sur les films de trouilles français mais de vous parler de Grave! Cependant je vous invite quand même à jeter un œil aux films précités ainsi qu'à Baxter, les Yeux sans Visage, la Main du Diable, Baby Blood ou La Féline pour les films un peu plus anciens.

 

Bon, tout ça c'est bien mais en quoi Grave risque-t-il de faire grand bruit lors de sa sortie le mois prochain et de marquer méchamment son public? Comme beaucoup de films d'horreur, il se balade de festival en festival depuis plusieurs mois et lors de chaque projection, c'est le choc! Mieux encore, le film est déjà culte aux USA alors qu'il n'est même pas encore sorti! Shyamalan a invité tout le monde à découvrir le film et le très sérieux magazine Variety a placé sa réalisatrice, Julia Ducournau, parmi les 10 réalisateurs à suivre en 2017. Plus récemment, le film vient de remporter le grand prix au festival Gérardmer et même obtenu la meilleure note du public depuis la création du festival. Bref, c'est un mega buzz!

 

Mais de quoi parle exactement le film? L'histoire est celle de Justine, une étudiante surdouée qui à l'âge de 16 ans est admise dans une école de vétérinaire. Mais dés son arrivée à la fac, la pauvre fille est confrontée au bizutage. Elle est entre autre obligée de manger de la viande, une première pour elle qui est végétarienne comme tous les membres de sa famille. Voilà pour le pitch de départ et de l'avis général, il ne faut pas en savoir d'avantage avant de découvrir le film en salle. Sachez juste que le film est semble-t-il esthétiquement très beau (ça se voit déjà dans le trailer), assez gore et dérangeant et surtout, et là c'est surprenant, très drôle!

 

Je n'en dirai pas plus et je vous invite donc à vous rendre en salle le 15 mars pour vous faire votre propre opinion. Pour ma part j'y serai et je vous livrerai ma critique dans les heures qui suivront! Sur ce, bonne Saint Valentin, je viens de me rendre compte que j'avais surement fait la preview la moins adaptée possible en fonction de la date...

 

Publié dans Preview

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article